Contenu

Investissements dans les industries agro-alimentaires

PUBLICS :
- les PME (moins de 250 salariés et chiffre d’affaires < 50 M € ou total du bilan < 43 M €),
- les entreprises non PME mais dont les effectifs sont inférieurs à 750 salariés ou dont le chiffre d’affaires est inférieur à 200 M€.

Le statut juridique des entreprises bénéficiaires doit permettre l’activité commerciale.

Pour les investissements immatériels et en particulier les actions collectives, une structure interface (centre technique, CRITT, association, ...) pourra être bénéficiaire et chargée de la coordination et de la diffusion des résultats.

OBJECTIFS :
- renforcer l’efficacité des secteurs de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles, pour favoriser le développement rural,
- l’amélioration de la compétitivité des IAA.